Le chateau de Lormoy  

Orthopédie

spacer

> La prothèse totale de hanche ou de genou (PTH / PTG)

Les surfaces cartilagineuses détruites sont enlevées et remplacées par un jeu de pièces qui reproduisent la mécanique normale de la hanche ou du genou.

Les déformations des articulations sont corrigées, les ligaments sont retendus. Les articulations retrouvent leur mobilité et leur stabilité, ce qui autorise une reprise précoce de la marche.

Comme toute pièce mécanique une prothèse s'use. L'usure des surfaces de frottement des prothèses est dépendante de l'activité du patient, de son éventuel surpoids et bien sûr des matériaux qui les constituent en sachant qu'ils sont de plus en plus fiables et résistants.

 

Une durée de vie des prothèses totales accrue, l'expérience scientifique, les progrès technologiques et chirurgicaux permettent actuellement l'obtention durable d'un résultat de qualité.

Les résultats :

  • L'articulation artificielle autorise le soulagement des douleurs
  • La récupération de la mobilité
  • La reprise de la marche


 

L'autonomie recouvrée permet de se réinsérer dans une vie sociale ou professionnelle.

Dans les cas les plus graves de patients grabataires, la pose de prothèses éventuellement multiples est la seule solution permettant la reprise d'une autonomie indispensable à une vie décente.

La qualité de ce résultat dépend bien entendu du geste chirurgical mais aussi de votre coopération notamment avec le kinésithérapeute en sachant qu'un séjour en centre de rééducation à la sortie de la clinique est des plus profitable.

Dernière mise à jour le 21/07/2006

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices